in ,

L’ancien président Didier Gailhaguet assure n’avoir « aucun rôle » à la fédération

Spread the love


Jusque-là secrétaire général de la Fédération française des sports de glace (FFSG), Patrice Martin a été évincé à la suite d’un vote du conseil fédéral, a-t-on appris ce mercredi auprès du président du conseil fédéral. Patrice Martin s’était notamment distingué en dénonçant « le copinage », « l’entre-soi » et « l’intérêt personnel » à la tête de la fédération. Interrogé sur les soubresauts en cours à la FFSG, et les accusations selon lesquelles il tire encore en coulisses les ficelles, l’ancien président de la FFSG, Didier Gailhaguet, a assuré n’avoir « aucun rôle à la fédération ». Celui-ci s’est simplement qualifié de « spectateur attentif ».

S’il reconnaît avoir « participé activement » à la campagne pour l’élection, qui a vu Gwenaelle Noury battre fin juin Nathalie Péchalat, qui lui avait succédé, Didier Gailhaguet a expliqué qu’il trouvait « anormal qu’on l’implique » alors qu’il n’a « aucun poste ». Au moment de la campagne, Nathalie Péchalat avait assuré que sa concurrente était « téléguidée » par l’ex-président Didier Gailhaguet. Ce dernier avait été poussé à la démission au printemps 2020, alors qu’il était accusé d’avoir couvert un entraîneur mis en cause pour viols et agressions sexuelles.

Gailhaguet confie ne pas vouloir présider la FFSG

Interrogé sur le retour de certains de ses proches, notamment son ancien bras droit Sylvie Pulcini, que mettent en avant plusieurs sources, Didier Gailhaguet a répondu ainsi : « Ce n’est pas moi qui fais les contrats ». Gwenaelle Noury, inconnue dans le monde du patinage, « a été élue démocratiquement ». « Il faut la laisser bosser, exhorte-t-il. Quand on me demande conseil, je le donne avec plaisir. » Alors que Gwenaelle Noury n’a pas souhaité répondre, Didier Gailhaguet a expliqué qu’il valait mieux se concentrer sur les Internationaux de France, qui arrivent dans une dizaine de jours.

Répondant à ceux qui lui prêtent l’intention de changer les statuts pour pouvoir faire son retour dans l’organigramme de la fédération, Didier Gailhaguet précise : « Et moi j’arriverais encagoulé pour changer les statuts ? ». Celui qui est actuellement trésorier du club de Brian Joubert à Poitiers assure n’avoir « aucune envie de redevenir président de cette fédération ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vente Wayfair d’octobre 2022 : les meilleures offres de meubles et de cuisines de “Way Day”

Basket-LdC: Strasbourg perd son invincibilité