in

Christophe Pélissier entraîneur d’Auxerre pour deux saisons

Spread the love


Christophe Pélissier, ancien technicien de Lorient, a été nommé entraîneur d’Auxerre pour deux saisons, plus une troisième en option, et succède à Jean-Marc Furlan, limogé le 10 octobre, a annoncé mercredi le club bourguignon, 18e de L1.

Pélissier, 57 ans, s’est précédemment occupé de Luzenac, d’Amiens et de Lorient, avec à chaque fois des résultats remarqués.

Il succède à Furlan (2019-2022), qui avait fait remonter Auxerre dans l’élite après dix ans d’absence mais a été limogé le 10 octobre après le match Clermont-Auxerre (2-1) au terme duquel il avait adressé des doigts d’honneur au public clermontois.

Pélissier, natif de Revel (Haute-Garonne), est arrivé à Auxerre pour diriger son premier entraînement mercredi matin (10h30) et doit être officiellement présenté à la presse vendredi. Il sera sur le banc auxerrois pour la première fois dimanche au stade Abbé-Deschamps pour la réception d’Ajaccio (13H00) lors de la 13e journée de Ligue 1.

Il arrive avec deux adjoints, Jean-Marie Stephanopoli (adjoint) et Olivier Lagarde (entraîneur des gardiens).

Pélissier était libre après avoir entraîné durant trois saisons (2019-2022) le FC Lorient dont il a contribué au retour en élite (2020) puis au maintien deux années de suite (2021, 2022).

Il avait été remplacé en juin dernier par Régis Le Bris, responsable du centre de formation lorientais, alors qu’il lui restait un an de contrat.

– Adepte du jeu vers l’avant –

Avec Pélissier, Auxerre, promu en L1 cette saison, recrute un technicien adepte du jeu vers l’avant, qui a souvent su tirer le meilleur de son effectif dans les clubs qu’il a entraînés.

Cet ancien joueur de Muret en National (1990-1995), notamment, s’est illustré sur le banc de Luzenac qu’il a aidé à monter en National (2009) puis en Ligue 2 (2014), une accession finalement refusée par la Ligue pour des raisons administratives.

Il a ensuite aidé Amiens à monter deux saisons consécutivement de National en Ligue 2 (2016) puis de Ligue 2 en Ligue 1 (2017), niveau auquel le club picard s’est maintenu deux années de suite (2018, 2019).

Christophe Pélissier est connu pour sa capacité à assurer le maintien de ses équipes, une performance réussie à quatre reprises.

Le nouvel entraîneur reprend une équipe classée 18e du championnat et relégable, qui n’a plus gagné depuis le 27 août et sa victoire à domicile sur Strasbourg (1-0). L’AJA reste sur huit matches sans succès dont six défaites.

Prédécesseur de Pélissier, Jean-Marc Furlan, qui avait rejoint l’AJA en 2019, a été limogé à la suite d’une défaite le 9 octobre à Clermont (2-1) au terme de laquelle il avait adressé, après son exclusion du banc de touche dans le temps additionnel, des doigts d’honneur au public de Clermont en réponse à des insultes.

Il n’y a pas eu de conciliation devant la commission juridique de la LFP entre Furlan et l’AJ Auxerre et une procédure pour faute grave va être engagée.

Des propositions de reclassements internes ont été soumises à ses adjoints.

Christophe Pélissier est le douzième entraîneur de l’AJA depuis la retraite définitive de l’emblématique Guy Roux, présent sur le banc auxerrois entre 1961 et 2005, et le neuvième depuis la relégation en Ligue 2 en 2012, confirmant l’instabilité du club bourguignon dans ce domaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

« L’amende de 10 millions d’euros, pour le PSG et Nasser, c’est un café ! », ironise Javier Tebas

Le raté incroyable du Shakhtar (vidéo)